Les collaborations pédagogiques entre PE, PLP et PLC


Article


De manière succincte, situons ce colloque par rapport aux deux précédents conçus et organisés par l’équipe du CERFOP. Les thèmes de réflexion des rencontres antérieures présentaient et analysaient les expériences de mise en réseau de SEGPA avec les LP, les CFA et les EREA (en 1996) et exploraient les itinéraires d’accès à la qualification des élèves issus des enseignements adaptés (en 1997). Ces thèmes d’étude concernaient la phase de formation qualifiante proposée à ces élèves au-delà du collège. Le colloque de cette année (1998) porte sur la phase de « formation commune » de ces élèves, plus précisément sur les trois premières années, en amont d’une entrée dans un processus de formation professionnelle débutant en 3e. En un sens, il reprend notre colloque de 1995 sur les « relations pédagogiques entre SEGPA et Collège », enseignements adaptés et enseignements ordinaires, mais en essayant d’aller au-delà des relations, et de tendre vers une « intégration des EGPA au sein du collège ». Tel est en effet l’enjeu interne qui a été prescrit dès 1994 aux SEGPA des collèges, les mises en réseau constituant l’enjeu externe de ces mêmes structures.

Cet enjeu interne des SEGPA assigné par la décision 36 du Nouveau Contrat pour l’Ecole , confirmé et détaillé par la circulaire n° 96-167 du 20 juin 1996, demande pourtant à être précisé :· En quoi consiste une telle intégration ?· De quelle manière se distingue-t-elle d’autres formes d’intégration de la SEGPA au sein du collège ?· Quelles finalités sous-tendent cette nouvelle option d’intégration ?· Quelles formes peut-elle prendre ?· Comment et jusqu’où peut-elle être conduite ? Avec quels obstacles probables et à quelles conditions ?Voici un premier jeu de questions possibles à même de stimuler notre réflexion commune.

L’intégration de la SEGPA au sein du collège : les phases d’un processus historique (1967-1997)

Le processus d’intégration de la SES, puis de la SEGPA au sein du collège est ancien. Il a connu plusieurs phases significatives et repérables. Cette intégration purement administrative, gestionnaire et comptable à la fondation de cette structure en 1967 a été complétée par une intégration architecturale recherchée dès 1971 , même si beaucoup reste encore à faire en ce domaine trente ans après. Le souci d’une intégration des élèves s’est fait jour à partir de 1975, et de la publication de la loi d’orientation en faveur des personnes handicapées . Mais ce sont surtout les circulaires de 1982 et 1983 qui ont promu l’intégration scolaire de ces élèves au sein du collège . Ce qui était alors visé par une participation à la vie scolaire relevait d’une intégration sociale.A partir des trois circulaires de 1989 et 1990, l’objectif poursuivi fut une nette intégration des formations adaptées au sein des formations du second degré en leur assignant l’enjeu d’une qualification professionnelle susceptible d’être reconnue et validée (niveau V/CAP) et ce en cohérence avec les finalités et les objectifs de la loi d’orientation en matière d’éducation du 10 juillet 1989. Depuis 1994, une nouvelle étape est franchie : il s’agit de rechercher une intégration des enseignements adaptés au sein du collège. Cet enjeu est plus ambitieux, car il concerne la formation proposée aux élèves.

Nous avons essayé à partir d’un document de guidance , d’identifier des objectifs et des critères susceptibles de témoigner des formes et des degrés de ce nouveau type d’intégration. Elaboré dans la perspective de ce colloque, ce document peut contribuer à la mise en œuvre progressive de cette intégration-là, plus pédagogique que les précédentes.

Si cette mise en perspective historique permet de mieux apprécier le sens et la portée de ce nouvel enjeu pour les EGPA en matière d’intégration, elle n’éclaire pas d’emblée les raisons qui président au choix de cette option politique.

L’intégration des enseignements adaptés comme fin et moyen

Pourquoi en effet promouvoir une telle intégration ? L’intégration des enseignements adaptés au sein du collège est prônée, entre autres, parce qu’elle apparaît comme une condition de l’intégration scolaire des élèves le plus en difficulté au sein du collège. Condition nécessaire, mais pas suffisante. Dans ses divers aspects, l’intégration scolaire de ces élèves est elle-même considérée comme une condition indispensable d’une intégration sociale et professionnelle des jeunes issus des EGPA.

Dans un autre registre, l’intégration des EGPA au sein du collège est un moyen privilégié pour faire reconnaître l’élève de SEGPA comme un collégien à part entière, avec ses droits et ses devoirs. Elle donne plus de sens et de contenu à cette affirmation de principe. Il s’agit en effet de conduire progressivement la collectivité scolaire à traiter les élèves bénéficiant d’enseignements adaptés comme des collégiens de plein droit. Noble ambition éducative, mais vaste programme au regard des pratiques dominantes actuelles dans les collèges disposant d’une SEGPA.

Dans le cadre d’une enquête menée antérieurement par l’équipe du CERFOP auprès de plusieurs centaines de SEGPA, nous avons pu dégager les différentes formes que peuvent prendre les collaborations entre SEGPA et collège dans la perspective d’une intégration de cette structure dans l’établissement qui l’accueille. A cette occasion, nous avons repéré aussi les obstacles les plus fréquents rencontrés par cette intégration, dès lors que les responsables et les personnels cherchent à donner du sens et de la réalité à cette option, à la fois éducative et pédagogique.

Sur ces questions, nous renvoyons aux analyses effectuées à partir de cette enquête et publiées dans le cadre de notre revue . Nous insisterons plutôt sur ce qui est requis par une telle option de la part des équipes de direction comme de celle des équipes pédagogiques.

L’intégration des enseignements adaptés : conditions et moyensNous préciserons d’abord les conditions et moyens de cette intégration des enseignements adaptés au sein du collège, qui nous paraissent relever de la responsabilité de équipes de direction.· Une organisation pédagogique analogue à celle du collège dans la mesure où elle conditionne les collaborations entre enseignants et les activités communes ou partagées des élèves de SEGPA avec les autres élèves du collège.· Une analyse des besoins des classes de SEGPA en termes de disciplines et d’horaires, effectuée en même temps que celle des autres classes du collège, pour que la dotation horaire globale du collège, SEGPA incluse, soit abondée en conséquence.· L’introduction de disciplines « nouvelles » dans la formation commune des élèves de SEGPA dans la mesure où ces disciplines seront nécessaires en formation qualifiante et faciliteront l’orientation des élèves en LP ou en CFA : langue vivante, histoire-géographie, sciences, éducation artistique et technologie.· L’attribution des horaires globaux minima des élèves de SEGPA prescrits par les textes officiels selon les classes, 25 heures en 6e, 26 heures en 5e, 28 en 4e.· La mise à disposition de professeurs de collège pour assurer certaines enseignements en SEGPA : langue, sciences et technologie entre autres, mais aussi EPS et éducation artistique, dans le cadre de leur service et pas nécessairement en heures supplémentaires.· L’ouverture de toutes les salles spécialisées du collège (CDI, laboratoire de langues, salles polyvalentes de technologie) aux élèves des enseignements adaptés lors des activités correspondant aux enseignements dispensés.

D’autres conditions et moyens de cette intégration relèvent plutôt de la responsabilité des personnels et des équipes pédagogiques, des enseignants ordinaires et spécialisés.· La prise en compte des programmes du collège et de leurs documents d’accompagnement dans les différentes disciplines prescrites en SEGPA.· L’identification des compétences et des connaissances attendues à la fin d’un cursus en SEGPA dans les différents disciplines, dans la perspective d’une entrée en formation qualifiante.· L’utilisation d’un livret de compétences / collège pour reconnaître les compétences acquises lors des deux premiers cycles, avant l’entrée dans un processus de formation professionnelle. · L’élaboration de projets, l’organisation et la réalisation d’activités communes, associant élèves de la classe de SEGPA et élèves d’autres classes de collège, dans le cadre des différents enseignements.· Les collaborations pédagogiques entre professeurs spécialisés de SEGPA et professeurs de collège.· La réalisation d’une aide à l’orientation, d’une éducation au choix des élèves des EGPA, comme des autres élèves de collège dans la perspective de l’élaboration d’un projet individualisé de formation et d’un projet personnel d’orientation.· Le suivi pédagogique et éducatif de chaque élève des EGPA.· La pratique d’une éducation à la citoyenneté au sein du collège dans le cadre d’un projet d’ensemble.· L’incitation des élèves de SEGPA à participer à toutes les activités de la vie du collège.· Et de concert avec les équipes de direction, l’élaboration d’un projet global de la 6e à la 3e pour la formation commune des élèves de SEGPA, projet s’inscrivant dans le projet pédagogique de l’établissement.

L’intégration des enseignements adaptés entre assimilation et accommodation…

Pour que l’intégration de ces enseignements au sein du collège ne soit pas interprétée comme une pure assimilation, une réduction à l’identique où l’organisation et le fonctionnement dominants du collège seraient reproduits, où la division du travail la plus fréquente serait reconduite, où les programmes et leurs mises en œuvre didactique et pédagogique les plus courantes seraient simplement appliquées, il faut cultiver ce qui fait la spécificité des enseignements pratiqués en SEGPA, à savoir les adaptations.

Après avoir travaillé à s’approprier le meilleur du collège, nous avons à œuvrer dans le sens d’une accommodation des pratiques didactiques et pédagogiques dans les différentes disciplines. Nous avons à discerner « la bonne distance » dans la prise en compte des règles de vie et d’étude du collège, ainsi que de ses références et de ses modes d’évaluation. Exercice complexe et difficile à pratiquer. Les enseignements adaptés sont des enseignements « sous tension » tiraillés entre les exigences et les normes du collège et l’attention aux difficultés et aux possibilités de leur public.

D’ores et déjà nous avons le souci de cultiver ces adaptations avec des équipes de SEGPA et d’EREA partenaires du CERFOP. En préparant cette journée de réflexion, nous avons rassemblé une première bibliographie sur la gamme des adaptations possibles et disponibles à nos fins propres. Nous envisageons enfin d’organiser en mai 2000 un colloque sur les adaptations requises par les EGPA.

Dans l’examen des problèmes actuels inhérents à la mise en œuvre des nouvelles orientations des EGPA dans les deux premiers cycles, nous avons souhaité réunir et confronter les points de vue des différents acteurs, ceux d’entre eux qui plus que d’autres sont chargés de la mise en place : Inspecteurs d’Académie, Principaux et Directeurs de SEGPA et ceux plus impliqués dans les mises en œuvre : Enseignants ordinaires ou spécialisés de collège accompagnés par les corps d’inspection IEN/AIS, IEN/T, IPR/IA°. Ce faisant, nous avons eu le souci de témoigner des pratiques des PLC et des PE dans des disciplines nouvelles : histoire-géographie, éducation à la citoyenneté pour ces derniers, langues, sciences et technologie pour les premiers, sans exclusive. C’est déjà une première façon de contribuer à la constitution d’un langage commun et à la promotion d’un travail intercatégoriel et interdisciplinaire dans le domaine complexe des enseignements adaptés.


Textes officiels


Les collaborations pédagogiques et éducatives entre PE, PLP et PLC au bénéfice des élèves orientés vers les enseignements adaptés


  • Loi d’orientation sur l’Education n° 89-486 du 10 juillet 1989. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 31 août 1989, n° 4 spécial
  • Nouveau Contrat pour l’Ecole. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 23 juin 1994, n° 25, pp. 1734-1750
  • Classe de 6e : arrêté du 22 novembre 1995. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 28 décembre 1995, n° 48, p. 3667
  • Organisation des enseignements et poursuite de l’expérimentation dans le cycle central à la rentrée 1996 : note de service n° 96-132 du 10 mai 1996. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 16 mai 1996, n° 20, pp. 1468-1476
  • Organisation de la formation au collège : décret n° 96-465 du 29 mai 1996. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 20 juin 1996, n° 25, pp. 1735-1737
  • Organisation des enseignements dans les classes de 6e de collège : arrêté du 29 mai 1996. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 20 juin 1996, n° 25, pp. 1737-1738
  • Mise en œuvre de l’expérimentation sur l’éducation à l’orientation au collège. Circulaire n° 96-204 du 31 juillet 1996, BOEN n° 31 du 5 septembre 1996, pp. 2078-2082
  • Organisation des enseignements du cycle central de collège (classe de 5e et 4e) : arrêté du 26 décembre 1996. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 30 janvier 1997, n° 5, pp. 319-320
  • Cycle central de collège : arrêté du 10 janvier 1997. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 30 janvier 1997, n° 5, p. 321
  • Organisation des enseignements du cycle d’orientation de collège (classe de troisième) : arrêté du 26 décembre 1996. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, n° 5 du 30 janvier 1997, pp. 321-322
  • Organisation des enseignements au collège : circulaire n° 97-052 du 27 février 1997. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 6 mars 1997, n° 10, pp. 695-705
  • Mathématiques : articulation école-collège. Note de service n° 96-279 du 29 novembre 1996, Bulletin Officiel de l’Education Nationale, n° 44 du 5 décembre 1996, pp. 2946-2951
  • Programme de langue vivante, vol. 1 et vol. 2, Bulletin Officiel de l’Education Nationale (Hors série), n° 9 du 9.10.1997
  • Charte du jeune citoyen de l’an 2000. Bulletin officiel de l’Education nationale n° 12 du 20 mars 1997, pp. 858-859
  • Organisation des enseignements dans les classes de sixième de collège. Arrêté du 30.11.2001, pp. 51-52, BOEN n° 1 du 3.1.2002
  • Adaptation et intégration scolaires : des ressources au service d’une scolarité réussie pour tous les élèves. Circulaire n° 2002-111 du 30 avril 2002, BOEN n° 19 du 09.05.2002
  • Organisation dans les classes de sixième de collège. Arrêté du 14 janvier 2002, BOEN n° 8 du 21 février 2002, pp. 423-424
  • Organisation des enseignements du cycle central de collège (classes de cinquième et de quatrième). Arrêté du 14 janvier 2002, BOEN n° 8 du 21 février 2002, pp. 425-426
  • Itinéraires de découverte : circulaire n° 2002-074 du 10 avril 2002, BOEN n° 16 du 18 avril 2002 et circulaire n° 2002-160 du 2 août 2002, BOEN n° 31 du 29 août 2002
  • Organisation de la rentrée scolaire 1998 dans les collèges : circulaire n° 98-004 du 09 janvier 1998, Bulletin Officiel de l’Education Nationale, n° 3 du 15 janvier 1998, pp. 182-188
  • Programme « Nouvelles chances ! » Circulaire n° 99-071 du 17 mai 1999, BOEN n° 21 du 27 mai 1999, pp. 1013-14, § 2
  • « Le collège des années 2000. Texte d’orientation. Présentation des mesures » La mutation des collèges : un collège pour tous et pour chacun. Supplément au BOEN n° 23 du 10 juin 1999, pp. 17-18
  • Rentrée 2000 dans les écoles, collège et lycées d’enseignement général et technologique, Circulaire n° 2000-009 du 13.1.2000, Bulletin Officiel de l’Education Nationale n° 3 du 20 janvier 2000, pp. 117-142 (en particulier pp. 122-30)
  • Mesures « collège des années 2000 » à privilégier à la rentrée 2000. Circulaire n° 2000-093 du 23.6.2000, BOEN n° 25 du 29 juin 2000
  • Préparation de la rentrée 2001 dans les collèges. Circulaire n° 2001-105 du 8.6.2001, BOEN n° 24 du 14 juin 2001, pp. 1277-1289 (en particulier pp. 1284-86)
  • Préparation de la rentrée 2001 en lycée professionnel. Circulaire n° 2001-094 du 30 mai 2001, BOEN n° 23 du 7 juin 2001, en particulier pp. 1186-87
  • Préparation de la rentrée 2002 dans les collèges et mise en œuvre des itinéraires de découverte. Circulaire n° 2002-074 du 10.4.2002, BOEN n° 16 du 18.4.2002, pp. XXVI-XLVII
  • Préparation de la rentrée 2002 en lycée professionnel. Circulaire n° 2002-077 du 11.4.2002, BOEN n° 16 du 18 avril 2002, pp. XIV-XXV (en particulier p. XVII, § I, 2 et p. XX § II, 2)
  • Préparation de la rentrée 2003 dans les collèges et les lycées. Circulaire n° 2003-050 du 28.3.2003, BOEN n° 14 du 3 avril 2003, pp. I à XXX (en particulier pp. XI-XII, § III, 1 & 2)
  • Etablissements régionaux d’enseignement adapté : circulaire n° 95-127 du 17 mai 1995, Bulletin Officiel de l’Education Nationale, n° 22 du 22 juin 1995, pp. 1881-1884
  • Enseignements généraux et professionnels adaptés dans le second degré : circulaire n° 96-167 du 20 juin 1996, Bulletin Officiel de l’Education Nationale n° 26 du 27 juin 1996, pp. 1798-1806
  • Mise en œuvre de la rénovation des enseignements généraux et professionnels adaptés dans le second degré. Note de service n° 98-128 du 19 juin 1998, pp. 1412-1417
  • Orientations pédagogiques pour les enseignements généraux et professionnels adaptés dans le second degré. Circulaire n° 98-129 du 19 juin 1998, BOEN n° 26 du 25 juin 1998, pp. 1418-1424

Pour mémoire :


  • C. n° IV 67-530 du 27 décembre 1967, BOEN n° 2 du 11 janvier 1968 (§ IV, 2, c)
  • C. n° 90-340 du 14 décembre 1990, BOEN n° 47 du 20 décembre 1990 (§ 2. 2 et 2. 6)
  • Décision 36 du Nouveau contrat pour l’école. 1er septembre 1994

Document de guidance


Les collaborations pédagogiques et éducatives entre PE, PLP et PLC au bénéfice des élèves orientés vers les enseignements adaptés


Loi d’orientation sur l’Education n° 89-486 du 10 juillet 1989. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 31 août 1989, n° 4 spécial

Nouveau Contrat pour l’Ecole. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 23 juin 1994, n° 25, pp. 1734-1750

Classe de 6e : arrêté du 22 novembre 1995. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 28 décembre 1995, n° 48, p. 3667

Organisation des enseignements et poursuite de l’expérimentation dans le cycle central à la rentrée 1996 : note de service n° 96-132 du 10 mai 1996. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 16 mai 1996, n° 20, pp. 1468-1476

Organisation de la formation au collège : décret n° 96-465 du 29 mai 1996. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 20 juin 1996, n° 25, pp. 1735-1737

Organisation des enseignements dans les classes de 6e de collège : arrêté du 29 mai 1996. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 20 juin 1996, n° 25, pp. 1737-1738

Mise en œuvre de l’expérimentation sur l’éducation à l’orientation au collège. Circulaire n° 96-204 du 31 juillet 1996, BOEN n° 31 du 5 septembre 1996, pp. 2078-2082

Organisation des enseignements du cycle central de collège (classe de 5e et 4e) : arrêté du 26 décembre 1996. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 30 janvier 1997, n° 5, pp. 319-320

Cycle central de collège : arrêté du 10 janvier 1997. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 30 janvier 1997, n° 5, p. 321

Organisation des enseignements du cycle d’orientation de collège (classe de troisième) : arrêté du 26 décembre 1996. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, n° 5 du 30 janvier 1997, pp. 321-322

Organisation des enseignements au collège : circulaire n° 97-052 du 27 février 1997. Bulletin Officiel de l’Education Nationale, 6 mars 1997, n° 10, pp. 695-705

Mathématiques : articulation école-collège. Note de service n° 96-279 du 29 novembre 1996, Bulletin Officiel de l’Education Nationale, n° 44 du 5 décembre 1996, pp. 2946-2951

Programme de langue vivante, vol. 1 et vol. 2, Bulletin Officiel de l’Education Nationale (Hors série), n° 9 du 9.10.1997

Charte du jeune citoyen de l’an 2000. Bulletin officiel de l’Education nationale n° 12 du 20 mars 1997, pp. 858-859

Organisation des enseignements dans les classes de sixième de collège. Arrêté du 30.11.2001, pp. 51-52, BOEN n° 1 du 3.1.2002

Adaptation et intégration scolaires : des ressources au service d’une scolarité réussie pour tous les élèves. Circulaire n° 2002-111 du 30 avril 2002, BOEN n° 19 du 09.05.2002

Organisation dans les classes de sixième de collège. Arrêté du 14 janvier 2002, BOEN n° 8 du 21 février 2002, pp. 423-424

Organisation des enseignements du cycle central de collège (classes de cinquième et de quatrième). Arrêté du 14 janvier 2002, BOEN n° 8 du 21 février 2002, pp. 425-426

Itinéraires de découverte : circulaire n° 2002-074 du 10 avril 2002, BOEN n° 16 du 18 avril 2002 et circulaire n° 2002-160 du 2 août 2002, BOEN n° 31 du 29 août 2002

Organisation de la rentrée scolaire 1998 dans les collèges : circulaire n° 98-004 du 09 janvier 1998, Bulletin Officiel de l’Education Nationale, n° 3 du 15 janvier 1998, pp. 182-188

Programme « Nouvelles chances ! » Circulaire n° 99-071 du 17 mai 1999, BOEN n° 21 du 27 mai 1999, pp. 1013-14, § 2

« Le collège des années 2000. Texte d’orientation. Présentation des mesures » La mutation des collèges : un collège pour tous et pour chacun. Supplément au BOEN n° 23 du 10 juin 1999, pp. 17-18

Rentrée 2000 dans les écoles, collège et lycées d’enseignement général et technologique, Circulaire n° 2000-009 du 13.1.2000, Bulletin Officiel de l’Education Nationale n° 3 du 20 janvier 2000, pp. 117-142 (en particulier pp. 122-30)

Mesures « collège des années 2000 » à privilégier à la rentrée 2000. Circulaire n° 2000-093 du 23.6.2000, BOEN n° 25 du 29 juin 2000

Préparation de la rentrée 2001 dans les collèges. Circulaire n° 2001-105 du 8.6.2001, BOEN n° 24 du 14 juin 2001, pp. 1277-1289 (en particulier pp. 1284-86)

Préparation de la rentrée 2001 en lycée professionnel. Circulaire n° 2001-094 du 30 mai 2001, BOEN n° 23 du 7 juin 2001, en particulier pp. 1186-87

Préparation de la rentrée 2002 dans les collèges et mise en œuvre des itinéraires de découverte. Circulaire n° 2002-074 du 10.4.2002, BOEN n° 16 du 18.4.2002, pp. XXVI-XLVII

Préparation de la rentrée 2002 en lycée professionnel. Circulaire n° 2002-077 du 11.4.2002, BOEN n° 16 du 18 avril 2002, pp. XIV-XXV (en particulier p. XVII, § I, 2 et p. XX § II, 2)

Préparation de la rentrée 2003 dans les collèges et les lycées. Circulaire n° 2003-050 du 28.3.2003, BOEN n° 14 du 3 avril 2003, pp. I à XXX (en particulier pp. XI-XII, § III, 1 & 2)

Etablissements régionaux d’enseignement adapté : circulaire n° 95-127 du 17 mai 1995, Bulletin Officiel de l’Education Nationale, n° 22 du 22 juin 1995, pp. 1881-1884

Enseignements généraux et professionnels adaptés dans le second degré : circulaire n° 96-167 du 20 juin 1996, Bulletin Officiel de l’Education Nationale n° 26 du 27 juin 1996, pp. 1798-1806

Mise en œuvre de la rénovation des enseignements généraux et professionnels adaptés dans le second degré. Note de service n° 98-128 du 19 juin 1998, pp. 1412-1417

Orientations pédagogiques pour les enseignements généraux et professionnels adaptés dans le second degré. Circulaire n° 98-129 du 19 juin 1998, BOEN n° 26 du 25 juin 1998, pp. 1418-1424

Bibliographie


Les collaborations pédagogiques et éducatives entre PE, PLP et PLC au bénéfice des élèves orientés vers les enseignements adaptés


  • La rénovation du collège. 1998 Les Dossiers n° 110, juin 1999 (MEN/DPD)
  • NI n° 02.33 (MEN/DPD) : Enseigner en lycée et collège en 2002
  • NI n° 02.16 (MEN/DPD) : Le travail en commun des enseignants du second degré.
  • Le travail en commun des enseignants du second degré, Les Dossiers n° 131, août 2002 (MEN/DPD)
  • « L’hétérogénéité des élèves au collège » Rapport de l’IGEN, 1995, La Documentation française, pp. 59-112
  • « Les élèves en difficulté au collège » Education et formation, n° 36
  • Regards sur le collège, Paris 1998 (MEN) IGAEN, Rapport A. Dulot
  • F. Dubet, A. Bergougnioux, M. Dutu-Bellat et R.-F. Gautier, Le collège de l’an 2000, Débat national sur le collège : résultats et analyses. Rapport remis à S. Royal. Paris MENRT 1999
  • Qu’apprend-on au collège ? Conseil national des programmes, CNDP, Paris 2002 (Ed. XO)
  • Cahier des exigences pour le collégien MEN
  • Olivier Cousin, L’efficacité du collège. Sociologie de l’effet établissement, Paris 1998 (PUF)
  • J.-L. Derouet et F. Dubet (dir.), Le collège, état des savoirs, Paris 2000 (Ed. Nathan)
  • « Collège sous tension », Perspectives documentaires en éducation n° 50-51, 2000 (INRP)
  • F. Dubet et M. Dubu-Bellat, L’hypocrisie scolaire. Pour un collège enfin démocratique, Paris 2000 (Seuil)
  • F. Castingaud et J.-M. Zakkartchouk, Croisements de discipline au collège, CNDP et CRAP, Cahiers pédagogiques, 2002
  • « Des pistes pour changer le collège », Les cahiers pédagogiques mai 2002, 57e année
  • « Collège unique : les cinq raisons de l’échec » (dossier), Le Monde de l’éducation n° 311, février 2003
  • Vincent Troger, « La fin du collège unique ? », Sciences humaines n° 136, mars 2003 (pp. 16-22)
  • Jean-Louis Derouet (sous la dir.) Le collège unique en question, Paris 2003 (PUF)
  • Jean-Louis Derouet, Diversifier sans exclure. Enquête et réflexion sur l’avenir du collège, INRP
  • « Pratiquer les IDD, les TPE, les PPCP » (dossier) Les cahiers pédagogiques n°413-414, avril-mai 2003
  • Ce que je ne peux pas vous dire (26 collégiens parlent), 2003 (Ed. OH)
  • NI n° 00.44 (MEN/DPD) : Les enseignements généraux et professionnels adaptés du second degré en 1999.
  • Les sections d’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA). Etat des lieux. Rapport IGEN/IGAEN (J.-P. Lévêque, Y. Moulin, J. Dusseau, J. Sénécat), septembre 2002
  • NRAIS n° 14, Les enseignements adaptés du second degré (dossier), 2e trimestre 2001
  • Revue du CERFOP n° 10, L’enjeu des enseignements adaptés dans le cadre du projet du collège (dossier).
  • Revue du CERFOP n° 13, Conception et organisation des deux premiers cycles (6e, 5e et 4e) dans les enseignements adaptés.
  • Revue du CERFOP n° 15, Les adaptations à promouvoir dans la mise en œuvre des EGPA.

Vous souhaitez participer à la rédaction d'un article dans la revue du CERFOP

Cliquez ici pour en savoir plus
Pour être tenu informer des actualité du CERFOP, inscrivez-vous à notre liste de diffusion
Pour nous contacter par email ou courrier :

Cliquez ici